La transformation numérique de la formation professionnelle

La crise du coronavirus a sans aucun doute transformé nos modes de fonctionnement professionnels et nous a fait basculer pour le temps du confinement dans l´ère du 100% numérique.

 

Force est de constater que la technologie a répondu présente. En effet, mis à part quelques ralentissements et dysfonctionnements ponctuels, les entreprises et les écoles ont pu déployer avec succès et dans un temps record les solutions distantielles.

 

La formation professionnelle s’est également rapidement adaptée à la période de confinement, grâce à de nombreuses initiatives s’appuyant sur les nouvelles technologies.

 

Faisons le point sur ces solutions numériques qui se développent dans le domaine de la formation en cette période confinement :

 

le webinar  : Particulièrement adapté à une information descendante sur un sujet précis, le webinar traite sur une durée d’une heure à une heure trente. Le format permet de s’adresser à  un nombre important de participants (plusieurs dizaines à plusieurs centaines). L’interactivité avec les participants passe par les messages (chat) qui sont éventuellement filtrés par un modérateur.
La réalisation d’un webinar nécessite un certain niveau d expertise, notamment dans la préparation du contenu et le style de l’animation.
Les principales solutions du marché sont : Webex, GotoWebinar, Hangout, Teams, Zoom, JoinMe, Adobe connect webinar. En termes de fonctionnalités, les outils Webinar propose la diffusion live de vidéos et fichiers, l’accès par téléphone et internet, le partage d’écran, la gestion des invitations, le chat.

 

la classe virtuelle : La classe virtuelle permet de rassembler des participants éloignés géographiquement au sein d’une plateforme en ligne afin de suivre des formations via un dispositif de visioconférence. Une préparation spécifique pour animer une classe virtuelle est fortement conseillée. Il s’agit de concevoir en amont des séquences variées pour garantir l’efficacité du dispositif de formation. Pour maintenir l’attention des participants, des quizz, sondages et ateliers participatifs sont préconisés. Ces séquences interactives peuvent être réalisées grâce à des outils spécialisés tels que Klaxoon ou Beekast.

 

la formation 100% numérique : Certains modules de formation sont aujourd’hui développés dans un format 100% numérique, intégrant des textes, vidéos, séquences interactives au travers de sondages et de quizz. Ces modules permettent également une validation des connaissances acquises en fin de session, grâce à des tests automatisés. Leur coût de développement implique un déploiement sur une large population et une certaine stabilité des contenus dans le temps afin de rentabiliser l’investissement initial. Initialement développées pour un usage sur ordinateur, ces formations sont aujourd’hui totalement repensées pour être suivies à partir d’un mobile. Des plateformes, telle que Teach on Mars, se sont d’ailleurs spécialisées sur cette approche « Mobile First ».

 

les plateformes Learning Management System (LMS) : Un LMS est une plateforme propre à une organisation qui va héberger tous les dispositifs e-learning. En bref, elle organise et gère les formations en ligne. Parmi les fonctionnalités de la plateforme LMS, on retrouve les inscriptions, la diffusion, les  évaluations, les examens, le suivi des progrès des participants et les statistiques des examens afin d’améliorer les contenus pédagogiques. L’offre marché des solutions LMS est encore très large, citons à titre d’exemple : Docebo, Moodle, Syfadis experience, TalentSoft LMS.

 

L’ensemble de ces solutions numériques (webinar, classe virtuelle, formation 100% numérique, LMS) est aujourd’hui pleinement opérationnel. Reste à les mettre en oeuvre de manière pertinente et efficace pour servir les objectifs pédagogiques spécifiques à chaque parcours de formation.  En effet, si les solutions technologies ouvrent de nouvelles opportunités, le véritable challenge des organismes de formation va être de refondre leurs contenus pédagogiques pour les adapter au format numérique.

 

En tout cas, à l’issue du confinement, on peut gager que la transformation de l’offre de formation professionnelle sera surement accélérée afin de proposer 3 types de formations complémentaires :
1/ Les formations traditionnelles en mode présentiel,
2/ Les formations mixtes (blended) proposant des séquences numériques et présentielles,
3/ Les formations 100% numérique déployées sur les plateformes LMS des entreprises ou de leurs partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *