Digital « Best of breed » ou « tout intégré » ?

Le marché logiciel dans le secteur du Digital est aujourd’hui particulièrement large et segmentée. Parmi les segments identifiés, nous retrouvons :

  • les portails,
  • les solutions collaboratives,
  • les solutions de gestion de contenus,
  • les CRM,
  • les solutions eCommerce,
  • les solutions de dématérialisation,
  • les réseaux sociaux,
  • les plateformes de gestion de données,
  • les solutions d’emailing.  

Quand l’entreprise lance un projet transversal, couvrant plusieurs segments du marché digital, elle se trouve face au dilemme suivant : faut-il assembler plusieurs solutions dans l’esprit du « best of breed » ou faut-il favoriser une solution « tout intégrée » ? 

Le terme « best of breed » correspond littéralement au meilleur de sa catégorie. Il s’agit dans cette approche de choisir des solutions logicielles prétendant offrir des fonctions avancées sur un segment de marché bien délimité.

Le tout intégré vise au contraire à simplifier l’architecture logicielle et à s’appuyer par principe sur un nombre restreint de solutions et d’environnements techniques. 

Parmi les critères à prendre en compte dans ce choix délicat, nous retrouvons le time-to-market du projet, le niveau de couverture fonctionnelle attendu sur chaque segment, l’architecture technique des solutions, la qualité des connecteurs entre les solutions envisagées, le niveau de maturité des solutions, le budget.

Même si chaque projet est un cas particulier, des tendances significatives semblent néanmoins se dégager :

  • La complexité croissante des solutions digitales induite par la montée en puissance des besoins des entreprises,
  • La forte externalisation des prestations digitales, qui déplacent la question du choix des solutions techniques au niveau des prestataires,
  • La montée en puissance des offres SaaS qui met à mal les anciens réflexes d’investissement logiciels.

En conclusion, le marché digital étant en fort croissance, le choix structurant des solutions techniques reste encore à ce jour un sujet d’experts. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *